PERMIS D'EXPLOITATION
06.20.57.69.02        Hygiène Alimentaire
Permis d'Exploitation et formation en Hygiène Alimentaire en E-Learning
obtenez rapidement la licence exploitation
Date du stage
Code postal
Licences en France et débit d’alcool
Il existe trois sortes de licences exigées pour l’ouverture d’un débit de boissons, en fonction du type d’alcool servi : les licences II, III et IV. Les restaurateurs doivent quant à eux justifier d’une petite ou grande licence restaurant pour proposer vins, bières ou alcools forts. Permis d’exploitation dans votre département. Vous souhaitez vous informer sur vos droits et devoirs avant d’exploiter votre établissement ? Le permis d’exploitation est une formation obligatoire qui sert justement à former les professionnels.
Permis d’exploitation : formez-vous !
Les enseignements de notre organisme agréés par l’État couvrent tous les domaines juridiques liés à l’exploitation d’un débit de boissons ou d’un restaurant. Réservez votre formation permis d’exploitation. Pour vous former au permis d’exploitation, il vous suffit de réserver dès maintenant votre formation. Choisissez une session dans votre département, en fonction de vos disponibilités et des dates proposées. Cette démarche est sans engagement.
Vente boissons alcoolisées et formation obligatoire
Ouvrir un restaurant, un bar ou un établissement de restauration rapide est votre rêve ? Dans certaines conditions, notamment si vous vendez de l’alcool à consommer sur place ou à emporter, vous devez suivre une formation professionnelle. Permis d’exploitation : où se former ? L’acquisition ou le transfert d’une licence (II, III ou IV) ne suffit plus pour ouvrir un débit de boissons ! Inscrivez-vous dès maintenant pour obtenir votre permis d’exploitation dans votre département.
Accueil  >  Licence d'exploitation   >  Ouverture d'un CHR et permis d'exploitation

Ouverture d'un CHR et permis d'exploitation

Avant d’ouvrir votre restaurant, vous devez obtenir votre permis d’exploitation CHR. Stage Permis Exploitation vous propose de nombreuses formations dans votre département. Inscrivez-vous dès aujourd’hui !

Licence débit alcool dans la restauration

En tant qu’activité commerciale, l’exploitation d’un établissement de restauration soulève de nombreuses obligations en matière d’hygiène, de sécurité et de santé publique. En 2006, un décret spécifique de la loi du 31 mars pour l'égalité des chances a rendu obligatoire le suivi d’une formation de 20 heures (ramenée à 7 heures pour les professionnels justifiant de plus de 10 ans d’expérience) pour tout exploitant souhaitant reprendre, créer, muter ou transférer un débit de boissons.

Les établissements de restauration ou d’hôtellerie (CHR) entrent également dans le cadre réglementaire défini par cette loi, d’autant plus que le suivi de cette formation obligatoire conditionne l’obtention d’une licence débit alcool. Les enseignements dispensés ont pour objectif d’accompagner et de soutenir l’exploitant dans l’exercice de sa profession, en évoquant notamment la prévention et la lutte contre l’alcoolisme, les conditions de revente de tabac, la protection des mineurs et le cadre législatif.

Avec la disparition de la Licence I en 2011 (pour vente de boissons non alcoolisées), seuls les restaurateurs souhaitant proposer de l’alcool à leur clientèle sont concernés. Pour servir des boissons alcoolisées, ils doivent obtenir une petite licence restaurant (licence II) ou une grande licence restaurant (licence III et IV).

Permis d’exploitation CHR : bon à savoir

Avant de passer votre permis d’exploitation CHR, vous devez vous assurer de respecter les conditions de nationalité requises. Vous devez être français, être issu d’un État membre de l’UE ou encore d’un pays ayant conclu un pacte de réciprocité avec la France.

Il vous faudra également adresser à la mairie de votre commune ou de votre arrondissement, voire à la préfecture de police pour les parisiens, une déclaration préalable d’ouverture. En tant que société commerciale, votre restaurant ou débit de boissons doit être immatriculé au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). Les heures d’ouverture sont fixées par arrêté préfectoral.

Renseignez-vous sur la législation propre à votre département ou zone géographique avant de déterminer les heures d’ouverture et de fermeture de votre établissement. Si vous envisagez d’ouvrir un établissement servant de l’alcool entre 22 heures et 8 heures du matin, vous devrez obtenir un permis d’exploitation spécifique à la vente d’alcool la nuit.